Information en Français

L’Histoire en bref

Le Fort Elizabeth date du 17e siècle et se situe sur Barrack Street à Cork, en Irlande. Cette fortification a été construite après la Bataille de Kinsale par George Carew, dans le but de protéger et défendre la ville ; celle-ci s’est ensuite construite et développée autour du fort. Cette forteresse a été construite sous le règne d’Elizabeth I et était, en plus d’un moyen de défense, un symbole de l’autorité anglaise à Cork.

D’autres forts du même style ont été construits à la même époque : par exemple à Haulbowline Island ou encore à Kinsale. Le Fort Elizabeth était à l’origine fait de bois et de terre, comme on peut toujours le constater sur le Fort James à Kinsale.

Après la mort d’Elizabeth I en 1603, les citoyens de Cork ont refusé de reconnaitre le couronnement de James I. Ayant peur que le fort soit utilisé contre eux, les citoyens l’ont donc démoli et ont ramené les armes avec eux dans la ville. Ce n’est que peu de temps après que Lord Mountjoy et son armée ont saisi la ville et forcé les citoyens à reconstruire le fort à leurs propres frais.

La forteresse a donc été reconstruite en pierre entre 1624 et 1626 et c’est à ce moment-là qu’elle a pris sa forme d’étoile que l’on peut encore constater aujourd’hui.

Le Fort Elizabeth a joué un rôle important dans plusieurs événements ayant eu lieu au cours de l’Histoire de la ville de Cork. Oliver Cromwell a d’ailleurs apporté quelques améliorations au fort, en modifiant les remparts afin que ceux-ci soient plus hauts.

Durant la Guerre williamite en Irlande, Cork devient un bastion Jacobite après la Bataille de Boyne. La ville et le Fort Elizabeth sont assiégés pendant plusieurs jours, les murs de la ville sont percés et la ville comme le fort sont abandonnés. Cet événement mit fin au statut défensif du fort.

En 1719, un quartier militaire fut construit à l’intérieur du fort. A cette époque, les remparts étaient d’une assez grande étendue pour accueillir les soldats. En 1806, une nouvelle caserne fut construite au nord de la ville amenant à la fermeture de la caserne du fort. Les années suivantes, le Fort Elizabeth est utilisé pour les prisonniers qui attendent d’être transférés ailleurs, puis, il est ensuite utilisé comme entrepôt pour la nourriture lors de la Grande Famine.

Plus tard encore, le fort servit pour l’Artillerie Militaire de Cork ou aux «Black and Tans» (Noirs et Fauves) lors de la Guerre d’indépendance irlandaise. Après la Guerre civile, les bâtiments à l’intérieur du fort furent incendiés par les opposants au traité. Les murs de la forteresse ayant résisté à l’incendie, seuls les bâtiments intérieurs actuels ont dû être complètement reconstruits. Ils ont ensuite servi pendant plusieurs années à la police de Cork.

Le Fort Elizabeth appartient à présent au Conseil Municipal de Cork, qui a pour projet de développer cet atout de grande valeur en un lieu attractif pour les touristes. Sa localisation est un avantage pour la ville puisqu’il se situe au centre de celle-ci et pourrait servir de plaque tournante pour diriger les visiteurs vers le reste de la ville, du comté, voire du pays.